Open data | 2014

>> De la valorisation à l’exploitation de la donnée ouverte.

Depuis quelques années les services publics libèrent des données…. Effet de mode ou véritable objectif de transparence, la finalité de la donnée libérée est d’être exploitable et utile. Les créateurs d’applications doivent alors résoudre deux équations :

– Maintenir la qualité et la fraicheur de la matière première : la donnée, la condition sine qua non de la réussite et de la pérennité du projet. Il s’agit ici de maintenir la motivation des contributeurs et d’élargir la communauté.

– Obtenir un retour sur investissement de l’application. L’application doit apporter une valeur ajoutée au créateur qu’il soit public ou privé …Meilleure qualité de service pour le service public, modèle économique pour l’entreprise, vecteur de communication de la valorisation du travail des collaborateurs …

L’équipe MITICDATA 2014 propose de répondre à la première question en vous livrant ses résultats sous forme :
• d’une méthode pour déterminer à partir des données publiques une application utile
• d’une méthode pour augmenter les contributions.

Elle vous donnera également le cahier des charges et le design de l’application BABYZ qui permet sur votre mobile d’afficher sur une carte la disponibilité des gardes d’enfants (publiques/privées) sur votre mobile qui ont été réalisés cette année.
Vous pourrez ensuite ensemble imaginer puis plébisciter les meilleures solutions de valorisation de créations d’applications de services et réfléchir aux moyens (juridiques, monétaires, méthodologie, …) à mettre en œuvre.

 

>> Voir les slides de présentation de Open data :

 

>> Voir les résultats de l’atelier Open data